Yuck & Cloud Nothings @ Le Botanique

Chronique éclair pour une soirée bien sympathique hier soir à La Rotonde du Botanique. On vous renvoie aux chroniques de Cloud Nothings et de Yuck pour vous remémorer notre avis sur leurs albums respectifs (en bref, pas mal pour les premiers et très bien pour les seconds).

En live, le constat est identique. Alors que Cloud Nothings souffle toujours le chaud et le froid avec quelques morceaux bien balancés (Hey Cool Kid, All The Time, Turning On) qui ne suffisent pas à éclipser complètement d’autres compositions plus dispensables, Yuck assure de bout en bout en jouant tous les temps forts de leur premier album.

Les quatre Anglais ont alterné brillamment leurs morceaux noises pops (Get Away, The Wall, Georgia, Operation) toutes guitares dehors et leurs balades un rien écorchées (Suicide Policeman, Shook Down) pour terminer comme il se devait dans le jouissif désordre du très lourd Rubber. En rappel, une cover d’un morceau devant sortir de la même époque que la chemise en jeans du chanteur Daniel Bloomberg.

Rien que pour le régal qu’est le jeu de guitare de Max Bloom, ce groupe vaudrait le détour, mais ils sont bien plus que ça. Définitivement un must.

Auteur: Adrien

Partager cet article sur